FAUSSE RELIGIONS et SECTES et LIBRE-PENSER...ETE VOUS EN QUETE DE VERITE? :: L'âme meurt-elle?
FAUSSE RELIGIONS et SECTES et LIBRE-PENSER...ETE VOUS EN QUETE DE VERITE? Index du Forum

Pour comprendre entre le mensonge et la vérité
 
FAQ Rechercher Membres Groupes S’enregistrer
Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion



 Lumière sur ...les différentes religions et croyances  
 
 
 
 
 
L'âme meurt-elle?

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FAUSSE RELIGIONS et SECTES et LIBRE-PENSER...ETE VOUS EN QUETE DE VERITE? Index du Forum -> . -> TEMOINS DE JEHOVAH
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
La Bible Parole de DIEU
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Mar 2008
Messages: 144

MessagePosté le: Sam 8 Mar - 10:52 (2008)    Sujet du message: L'âme meurt-elle? Répondre en citant

FAUCES RELIGIONS et SECTES
http://sectes.xooit.fr/index.php

  Témoins de Jéhovah         
L'âme meurt-elle?
 la doctrine de leur religion
 Le cœur rempli de ces doctrines croyant que j’étais dans la seule vraie religion.
J’ai cru que cet enseignement était vrai jusqu’en 1995
où j’ai compris par une expérience personnelle
que l’âme pouvait se séparer du corps.
Il m’est arrivée une sortie hors du corps dans ma chambre et là j’ai été très troublée !!
Je me suis posée des questions du genre :
- Existe-t-il une vie après la mort ?
- L’âme est-elle éternelle ?
- Pourquoi les témoins de Jéhovah disent que l’âme meurt
comme le corps, car selon eux l’âme c’est le corps animé du souffle de vie ?
Depuis mon enfance, j’ai été enseigné avec la Bible et des livres
 qui expliquent comment l’interpréter, la question de la vie après
 la mort était donc soulevée par les témoins de Jéhovah.
Je connaissais la réponse (enfin leur réponse !)
par des textes bibliques détournés de leurs
sens véritables pour s’adapter à leurs enseignements.
J’ai prié Dieu car j’étais perdue !!!
J’avais une telle soif de connaître la vérité ……
une gorge sèche spirituelle qui demandait l’eau de la vie !
« Seigneur, où est la vérité ? Est-ce les témoins de Jéhovah ?
Je ne comprends pas car je suis sortie hors de mon corps donc
 je possède une âme en plus de mon corps, guide-moi… »
Il a répondu au printemps 1997 !
Une dame que je connaissais depuis mon enfance car elle
était témoin de Jéhovah a perdu son fils brutalement
du Sida et ma maman m’a appris la triste nouvelle.
Mon mari a recherché le numéro de téléphone de cette
dame sur minitel et je lui ai téléphoné pour lui donner mes
 condoléances car je connaissais bien son fils,
il était mon super copain d’enfance. Avec les années,
je l’ai perdu de vue ainsi que sa maman. Elle m’a demandé
si j’étais toujours témoin de Jéhovah, je lui ai dit que
je doutais de la véracité de leur religion. Elle m’a dit
 qu’elle ne faisait plus partie de cette secte et qu’elle
 avait découvert la vérité en Jésus-Christ Je lui ai posé
 mes questions sur la vie après la mort et elle m’a tout
de suite guidée vers Jésus-Christ pour l’interroger
personnellement, ce que je fis.
Voici l’étude sur la survivance de l’âme après la mort,
je citerai deux textes bibliques que les témoins
 de Jéhovah utilisent (les plus connus) et la réponse de Jésus-Christ.
Les textes sont tirés de la bible en français courant,
la nouvelle édition révisée de 1997.
Ecclésiaste 9 : 10 « Utilise ta force à réaliser tout
ce qui se présente à toi. En effet on ne peut pas agir
ni juger, il n’y a ni savoir ni sagesse là où
sont les morts que tu iras rejoindre. »
Ce texte est pris hors contexte. Je m’explique :
 Le contexte entier de l’Ecclésiaste parle de la
 vanité de la vie sur la terre, tout n’est que fumée…..
Et qu’il faut entreprendre tout ce que ta force ou ta main
 trouve à faire pendant ta vie physique (dans ton corps)
car après la mort, s’est terminé, nous ne pouvons plus faire
les choses d’ici-bas. D’ailleurs la fin de l’Ecclésiaste pris
 dans son contexte le résume bien :
Ecclésiaste 12 : 1 à 8
« Pendant que tu es jeune, n’oublie pas celui qui t’a crée.
 Souviens-toi de lui avant que ne viennent les jours du déclin
et le moment où tu diras : « je n’ai point de plaisir à vivre ».
Alors le soleil s’assombrit, la lune et les étoiles se ternissent,
 les nuages reviennent sans cesse après la pluie.
Alors le gardien tremble de peur, l’homme vigoureux se courbe,
les meunières cessent de moudre par manque de compagnie,
la femme renonce à paraître à sa fenêtre.
Alors la porte se referme sur la rue, le bruit du moulin baisse,
le chant de l’oiseau s’éteint, toutes les chansons s’évanouissent.
 On a peur de gravir une pente, on a des frayeurs en chemin,
les cheveux blanchissent comme l’aubépine en fleur, l’agilité
de la sauterelle fait défaut, les épices perdent leur saveur.
Ainsi chacun s’en va vers sa dernière demeure. Et dans la rue,
 les pleureuses rôdent en attendant. Alors le fil d’argent
de la vie se détache, le vase d’or se brise, la cruche à la fontaine
 se casse, la poulie tombe au fond du puit. Le corps de l’homme
 s’en retourne à la terre d’où il a été tiré et le souffle de vie
s’en retourne à Dieu qui l’a donné. Tout n’est que fumée,
dit le Sage, tout part en fumée. »
Le sage parle du déclin de la vieillesse et de la mort d’une
 façon imagée et poétique, mais il veut mettre en lumière que
la vie terrestre n’est que fumée. Il dit aussi que le souffle
de vie retourne à Dieu. Le livre de l’Ecclésiaste a été écrit
pour montrer que seul notre Dieu nous demandera des comptes sur
 toutes nos actions et qu’il faut le respecter pendant notre vie
 terrestre car c’est cela qui a de la valeur à ses yeux divins
car tout part en fumée.
Ecclésiaste 12 : 13 et 14
« Et voilà la conclusion de tout ce qui a été dit :
le devoir de tout homme est de respecter Dieu en obéissant
à ses ordres. En effet Dieu demandera des comptes pour toutes
 nos actions, même cachées, qu’elles soient bonnes ou mauvaises. »
C’est très important d’examiner le contexte dans le lequel nous
lisons un verset biblique car nous pouvons lui faire dire ce
que nous voulons ; c’est grave. Quand nous lisons une lettre
d’un ami, nous l’a comprenons car nous l’a lisons dans son
ensemble, la bible s’est pareille, c’est une lettre de Dieu pour nous.
Je voudrais étayer davantage sur les comptes que Dieu demandera
à la fin de notre vie ici-bas. L’apôtre Paul nous explique que
 l’âme doit comparaître devant le Christ au ciel pour y être
jugée selon ce qu’elle aura accompli durant sa vie terrestre.
2 Corinthiens 5 : 10
« Car nous devons tous comparaître devant le Christ pour
être jugés par lui ; alors chacun recevra ce qui lui revient,
selon ce qu’il aura fait en bien ou en mal durant sa vie terrestre. »
L’apôtre Jean le confirme dans la révélation qu’il a eu de Jésus-Christ.
Apocalypse 20 : 11 à 14
« Puis je vis un grand trône blanc et celui qui y siège. La terre
 et le ciel s’enfuirent loin de lui, et on ne les revit plus.
 Ensuite, je vis les morts, grands et petits, debout devant
le trône. Des livres furent ouverts. Un autre livre encore
 fut ouvert, le livre de vie. Les morts furent jugés selon
ce qu’ils avaient fait, d’après ce qui était écrit dans les
 livres. La mer rendit les morts qu’elle contenait. La mort
et le monde des morts rendirent leurs morts. Et tous furent
jugés selon ce qu’ils avaient fait. «
Voici le 2ème texte biblique que les témoins de Jéhovah utilisent :
Ezéchiel 18 : 4
« En effet, la vie de chacun m’appartient, celle des parents
comme celle des enfants, et c’est le coupable qui doit mourir »
La version DARBY est encore plus explicite pour
 les témoins de Jéhovah :
« Voici, toutes les âmes sont à moi ; comme l’âme du père, ainsi aussi
 l’âme du fils est à moi : l’âme qui péchera, celle-là mourra. »
Et bien voilà un texte clé qui pourrait nous faire croire
que l’âme meurt avec le corps pris hors contexte ! Dieu parle
 d’une mort physique ainsi qu’une d’une mort spirituelle car
l’âme quand elle pèche mérite la mort loin de la présence de Dieu,
 ce que Jésus appelle la géhenne. Tout le contexte de
la Bible est que Jésus-Christ qui est la Parole de Dieu
est venu pour nous sauver de cette mort spirituelle pour
 faire de nous des enfants de Dieu.
Notre Seigneur Jésus a expliqué qu’il faut craindre ceux qui
peuvent détruire l’âme et le corps dans la géhenne ou l’enfer
en Matthieu 10 : 28 car là, il n’y a plus d’espoir, c’est le jugement de Dieu.
Jésus parle de la mort spirituelle par une parabole lourde de sens :
Matthieu 8 : 21 et 22
« Quelqu’un d’autre, un de ses disciples, lui dit : « Maître,
 permets-moi d’aller d’abord enterrer mon père » Jésus lui répondit :
«Suis-moi et laisse les morts enterrer leurs morts. »
Notre Seigneur Jésus nous a donné sa vie sur la croix pour qu’on la
reçoive par la foi. L’Evangile est très simple, un petit enfant
la comprendrait « Soyez comme des enfants » nous dit Jésus.
Il veut tout simplement que nous nous reconnaissions pécheurs devant
lui et qu’il nous pardonne par son sang versé pour nous au Golgotha.
I Jean 4 : 10
« Et l’amour consiste en ceci : Ce n’est pas nous qui avons aimé Dieu,
mais c’est lui qui nous a aimés ; il a envoyé son Fils qui s’est
offert en sacrifice pour le pardon de nos péchés. »
Il nous fait un cadeau, nous donne sa vie en nous par
son Esprit Saint c’est le sceau de Dieu et nous commençons
 une vie nouvelle. Nous naissons de nouveau et devenons enfant de Dieu
Je suis née de nouveau ainsi que mon mari en 1997.
Jean : 1 : 12 à 17
« Cependant, certains l’ont reçu et ont cru en lui ; il leur a donné
le droit de devenir enfants de Dieu. Ils ne sont pas devenus enfants
de Dieu par une naissance naturelle, par une volonté humaine ; c’est
Dieu qui leur a donné une nouvelle vie. »
Jean 14 : 15 à 17
« Si vous m’aimez, vous obéirez à mes commandements. Je demanderai
au Père de vous donner quelqu’un d’autre pour vous venir en aide,
afin qu’il soit toujours avec vous : c’est l’Esprit de vérité.
Le monde ne peut le recevoir, parce qu’il ne peut le voir ni le
connaître. Mais vous, vous le connaissez, parce qu’il demeure
avec vous et qu’il sera toujours en vous. »
Cet Esprit merveilleux enseigne individuellement chaque enfant
de Dieu et c’est comme cela qu’Il m’a montré la vérité en Jésus-Christ.
Jean 14 : 26
« Celui qui doit vous venir en aide, le Saint-Esprit que le Père
enverra en mon nom, vous enseignera tout et vous rappellera tout ce que je vous ai dit. »
1 Jean 2 : 27
« Quand à vous, l’Esprit que vous avez reçu du Christ demeure en vous ;
vous n’avez donc pas besoin qu’on vous instruise. En effet, l’Esprit
vous instruit de tout : il enseigne la vérité et non le mensonge.
C’’est pourquoi, faites ce qu’ils vous a enseigné : demeurez unis au Christ »
C’est le chemin que je suis maintenant avec mon mari, nous prions
et demandons à notre Seigneur Jésus de nous guider tous les deux
chaque jour par son Esprit qui vit en nous. C’est magnifique
la nouvelle naissance, c’est la vie éternelle !!!!
Je terminerai par un texte merveilleux qui montre l’espérance
d’un enfant de Dieu, je vous encourage à vivre vous aussi cette
 vie nouvelle en Jésus-Christ, il vous attend, vous tend ses bras
d’amour…… Demander-lui pardon pour vos péchés et donnez-lui votre
 vie pour toujours, il vous fera le cadeau de mettre sa vie en vous
 ; vous devenez un enfant de Dieu !!!
Romains 8 : 14 à 17
« Tous ceux qui sont conduits par l’Esprit de Dieu sont enfants de
Dieu. Car l’Esprit que vous avez reçu n’est pas un esprit qui vous
rende esclaves et vous remplisse encore de peur ; mais c’est
l’Esprit Saint qui fait de vous des enfants de Dieu et qui vous
permet de crier à Dieu « Abba, ô mon Père ! » L’Esprit de Dieu
atteste lui-même à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu.
Nous sommes ses enfants, donc nous aurons part aux biens que Dieu
 a promis à son peuple, nous y aurons part avec le Christ ;
car si nous souffrons avec lui, nous serons aussi avec lui dans sa gloire. »
Soyez bénis dans le nom de Jésus-Christ !
   Haut de page 
SOS Sectes [www.info-sectes.org] [www.info-bible.org] [Plan du site] [Nouveautés]
Outils: [Modifier] [Editer HTML] [Nouvelle page] [Poster fichier] 
Plusieurs viendront sous mon nom en disant: 'Je suis l'Oint', et ils tromperont beaucoup de gens.
La Bible, Matthieu 24.5

  Témoins de Jéhovah         
témoins de Jéhovah
K.H. Geis était surveillant de circonscription
Des responsabilités de plus en plus grandes
La génération de 1914
Le service civil
Transfusions sanguines
Lettre d'appel
Et maintenant ?
C'est à l'âge de 17 ans que j'ai eu mon premier contact avec
les Témoins de Jéhovah. Catholique de naissance, je n'avais
jamais eu une Bible en mains jusque-là et ma connaissance
des Evangiles se limitait aux brefs résumés de petites histoires
sur Jésus entendus à la messe du dimanche ou lors du catéchisme
et qui commençaient presque toujours par : "En ce temps-là,
Jésus dit à ses disciples".
Je fus donc très impressionné lorsqu'un témoin de Jéhovah attira
 mon attention sur la date de 1914 qui, selon les prophéties
bibliques, marquerait le commencement de la dernière génération
avant la fin du monde. Non seulement, les témoins de Jéhovah
avaient prédit cette date des dizaines d'années à l'avance mais
les évènements depuis 1914 (guerres mondiales, épidémies, famines,
 tremblements de terre) semblaient leur donner raison.
Comme des millions d'autres de par le monde, je fus séduit par
 ce message et je me suis bientôt mis à le prêcher de porte
en porte pendant environ 43 années.
Des responsabilités de plus en plus grandes
Au cours des années, mon zèle fut récompensé par des
responsabilités de plus en plus grandes dans l'oeuvre.
C'est ainsi que j'ai servi comme surveillant-président
dans sept congrégations. J'avais directement contribué à
la fondation de trois de ces congrégations par mon activité
à plein temps pendant 15 années. Un jour, j'ai reçu du "collège
central" de Brooklyn, New-York, ma nomination comme surveillant
de circonscription (genre d'inspecteur qui visite régulièrement
une vingtaine de congrégations). De par mes fonctions, je passais
 parfois des semaines dans les filiales de la Société Watch Tower
 et j'avais acquis des connaissances très détaillées sur le fonctionnement de l'oeuvre, notamment sur les instructions confidentielles. J'avais également des contacts personnels avec des membres du collège central dont j'ai également traduit des discours lors de certaines assemblées. étant, comme eux, un "membre oint", j'étais autorisé à prendre part au pain et au vin lors du Mémorial annuel (seulement 8756 témoins de Jéhovah ont eu ce droit sur 13 896 312 assistants dans 233 pays et îles en 1998). Je n'ai jamais compté mes nombreux discours dans les congrégations et lors des assemblées dans différents pays jusqu'aux grandes assemblées telles celles du Yankee Stadium à New-York.
Plus tard, j'ai fondé une famille et avec mon épouse et nos cinq enfants, nous étions très souvent invités à participer au programme des assemblées régionales, nationales et internationales où nous étions présentés comme une famille modèle de témoins de Jéhovah. Les trois filles les plus âgées entreprirent à leur tour le service de pionnier permanent et épousèrent des pionniers permanents qui servent comme anciens jusqu'à ce jour.
Bien que la Société Watch Tower recommande de se limiter à la lecture de ses propres publications (ce que j'ai fait pendant des années en lisant tous les livres de C.T. Russell, de J.F. Rutherford et ce qui fut publié jusqu'en 1998) par la suite, je me suis constitué une bibliothèque contenant de nombreux ouvrages "du monde". Je me suis bien rendu compte que les dirigeants des témoins de Jéhovah s'étaient trompés bien souvent dans leurs prédictions et dans leurs explications de la Bible. Toutefois, j'ai toujours excusé ces erreurs en les attribuant à l'imperfection humaine jusqu'en début 1998.
La génération de 1914
En visitant un "intéressé" avec lequel je conduisais une étude biblique pour en faire un disciple, je le trouvais très soucieux. Il me confia que c'était suite à une émission télévisée sur les témoins de Jéhovah. Lorsque je lui ai demandé ce qui l'inquiétait à ce point, il me proposa de me montrer ce reportage qu'il avait enregistré. J'avais déjà vu beaucoup d'émissions contre les témoins de Jéhovah (elles étaient généralement mal faites et au lieu d'ébranler un témoin, elles ne faisaient que renforcer sa conviction.) Mais ce que je vis et entendis ce jour-là chez cet "intéressé" était vraiment révélateur. L'argumentation était basée sur un livre écrit par Raymond Franz, ancien membre du collège central de Brooklyn . Son livre "Crise de conscience" (en cours de traduction en français) dévoilait que les membres du collège central savaient au moins depuis 1978 que 1914 ne pouvait pas être la date de l'établissement du Royaume dans les cieux et que par conséquent, la génération de 1914 ne verrait pas la fin.
R. Franz écrivit en 1983: "A présent, il est devenu évident que la génération de 1914 est passée et "Harmaguédon" n'est pas venu". Malgré l'évidence, cette date erronée continue à être mentionnée régulièrement dans les publications.
Le service civil
J'appris aussi qu'il y a une vingtaine d'années, les dirigeants savaient qu'il n'y avait aucune raison biblique pour que les frères refusent de faire un service civil à la place du service militaire. Une majorité des membres du collège central était pour un changement mais parce que la majorité de 2/3 n'était pas atteinte, les jeunes témoins continuèrent à aller en prison jusqu'en 1996, date à laquelle La Tour de Garde du 1er Mai communiqua enfin le changement de compréhension.
J'étais choqué et outré de tant d'insensibilité de la part d'hommes que nous considérions comme des "bergers" . (Dans un pays francophone, la durée d'incarcération était d'abord de cinq ans, plus tard réduite à trois et enfin à un an. J'en connais qui sont restés respectivement sept et onze ans en prison à cause de leur refus de faire un service civil. Un jour, j'étais invité chez l'un d'eux qui avait finalement été libéré sans avoir cédé aux autorités. Cet homme était un invalide. Il sursautait au moindre bruit et avait un regard terrorisé. J'ai admiré le courage et le dévouement de son épouse, victime comme lui des conséquences d'un faux enseignement pour lequel aucun des dirigeants ne s'est excusé dans La Tour de Garde.
Au contraire, ils ont tout simplement écrit: "certains ont pensé que..." alors que tous les témoins de Jéhovah devaient penser que... Si un témoin acceptait de faire le service civil, il était considéré comme exclu et il fallait qu'il fasse une demande de réintégration s'il voulait revenir dans l'organisation.
(A ma connaissance, aucun de ces exclus n'a été réhabilité encore que'ils ont été traités injustement puisqu'ils avaient agi en conformité avec la Bible).
Témoins de Jéhovah et transfusions sanguines
Il y a eu pis que cela. Il y a ceux qui ont refusé une transfusion de sang en croyant que c'était la volonté de Dieu. Combien ont perdu ainsi la vie?
(Il n'y a jamais eu de chiffres publiés sur le nombre de témoins de Jéhovah qui sont morts ainsi. Le Dr Jerry Bergmann et David Reed sont arrivés à la conclusion qu'il en meurt entre 450 et 1150 par an! Quand on pense que les transfusions de sang sont interdites chez les témoins de Jéhovah depuis environ 50 ans! (Voir Blood Transfusion du Dr. Jerry Bergman, Witness Inc., page 3. - Le Dr Jerry Bergman est un expert auprès des tribunaux des Etats-Unis pour les questions touchant les témoins de Jéhovah. Il a écrit plus de 20 livres et plus de 400 articles dans des ouvrages spécialisés).
A la lecture de ces faits, beaucoup se demanderont: "pourquoi les témoins de Jéhovah acceptent-ils tout cela?" C'est parce qu'ils croient que cette organisation est le "canal de Dieu sur terre". Le témoin qui n'accepte plus une croyance spécifique aux témoins de Jéhovah - par exemple qu'en 1914 les temps des Gentils ou des nations ont pris fin et que le Royaume de Dieu a été établi dans les cieux et que la présence annoncée du Christ a commencé ou encore que seulement 144 000 chrétiens iront au ciel " celui-là risque à tout moment l'exclusion. C'est ce qui peut lui arriver de pire, puisque considéré comme pire que la mort! (Tour de Garde 1.4.1986 p. 30-31)
Suite à la lecture du livre de Raymond Franz qui me permettait d'avoir pour la première fois accès à ce qui se déroulait lors des réunions secrètes des membres du collège central, je me suis rendu compte que je me trouvais dans une secte dirigée par une dizaine d'hommes. Pendant les six mois qui ont suivis, j'ai vérifié minutieusement toutes les informations contenues dans ce livre à l'aide de la Bible et, pour ce qui est de la chronologie, également à l'aide d'encyclopédies. Il y a environ cinq ans, j'avais déjà démissionné de toutes mes fonctions parce que je ne pouvais plus, en toute bonne conscience, collaborer étroitement avec la Société Watch Tower mais à présent la mesure était comble.
Parvenu à ce stade, je ne pouvais plus garder pour moi les faits. Je me suis donc mis à donner les preuves vérifiables et irréfutables que nous étions dans l'erreur sur 1914 calculé à partir d'une date fausse (607 av.n.è au lieu de 587 av.n.è pour la destruction de Jérusalem). Parmi tous ceux avec lesquels j'ai discuté de cela, un seul m'a trahi en me dénonçant aux anciens de la congrégation. Un comité judiciaire fut alors formé composé de trois anciens et j'ai été exclu. Lorsqu'ils m'ont informé de cette décision, j'ai immédiatement fait appel à la filiale d'Allemagne. Voici la traduction de ma lettre d'appel:

Lettre d'appel
Karl Heinrich Geis
Friedrich Heene Str. 3
D-67061 LUDWIGSHAFEN
Wachtturm-Gesellschaft
Niederselters, Am Steinfels
D-65618 SELTERS
9 septembre 1998
Objet: Appel contre exclusion pour cause d'apostasie.
Hommes, frères!
Je ne peux tout simplement plus croire que Jérusalem fut détruite en 607 av.n.è. comme l'enseigne la Société Watch Tower. Je crois plutôt que cela se produisit en 587 av.n.è. comme cela ressort des preuves irréfutables basées sur ce que la science connaît réellement et que l'on trouve dans tous les livres d'histoire, dans toutes les encyclopédies et dans tous les ouvrages de référence. Ce qui fut toutefois décisif pour moi, c'est que la Parole de Dieu elle-même enseigne dans Zacharie 7.1-5 que dans la quatrième année de Darius (518-517 av.n.è.), Jéhovah lui-même avait calculé que depuis 70 ans, les juifs jeûnaient chaque année depuis la destruction de Jérusalem.
Puisque 517+70=587, il ne fait aucun doute que la Bible indique 587 av.n.è. comme date de la destruction de Jérusalem.
Pour moi, la question n'est donc pas:
Si les déclarations de la Bible et de la science ne correspondent pas, qui croiras-tu?
Mais la question est plutôt:
Si les déclarations de la Bible et de ce que la science connaît réellement ne correspondent pas à ce que dit l'Association les Témoins de Jéhovah, qui croiras-tu?
Etant donné que je me suis décidé pour 587 av.n.è. comme date de la destruction de Jérusalem parce que la Bible et la science enseignent cela, on veut maintenant m'exclure de la communauté [des Témoins de Jéhovah] parce que je suis en désaccord avec l'enseignement de la Société Watch Tower. Cela ne vous rappelle-t-il pas l'histoire de Galilée et d'un certain tribunal ecclésiastique?
Encore plus étonnante que l'accusation d'apostasie est la raison biblique invoquée par le comité judiciaire pour son jugement d'exclusion (ou excommunication). Je fais donc appel contre une telle sentence et je justifie celui-ci en attirant votre attention sur la fausse interprétation des faits et des textes bibliques appliqués.
1) 2 Jean 9-11: "Tout homme qui va de l'avant et ne demeure pas dans l'enseignement du Christ n'a pas Dieu. Celui qui demeure dans cet enseignement, c'est lui qui a et le Père et le Fils. Si quelqu'un vient vers vous et n'apporte pas cet enseignement, ne le recevez jamais chez vous et ne lui adressez pas non plus de salutation. Car celui qui lui adresse une salutation participe à ses oeuvres mauvaises"
On m'accuse de ne pas "demeurer dans l'enseignement du Christ" sans me dire en quoi ni comment je serais allé "de l'avant"! N'est-ce pas plutôt la Société Watch Tower qui est allée trop loin en calculant - sur la base de la fausse date 607 av.n.è. l'année 1914 et en prétendant que cette génération ne passerait pas avant que ne vienne la fin du monde? Jésus n'a-t-il pas averti ses disciples dans Luc 21:8 en disant: "Prenez garde de ne pas vous laisser égarer ; car beaucoup viendront à cause de mon nom, en disant : ... "Le temps s'est approché. "N'allez pas à leur suite." Vous savez très bien que le deuxième volume des Etudes des Ecritures écrit par Russell était intitulé "The Time is at Hand" (Le temps s'est approché) et que c'est précisément dans ce livre que l'on trouve de nombreuses fausses prophéties parmi lesquelles au moins sept sur 1914 qui ne se réalisèrent pas.
Voici, à titre de rappel, un résumé des prédictions de la Société Watch Tower:
Le commencement des "derniers jours" était 1799, 1874, 1910, 1914.
La fin des "derniers jours" était 1914, 1925, 1975.
Le temps pour la parousie ou présence du Christ était 1874, 1914, 1925.
La Tour de Garde affirma que Jésus revint en 1874 et qu'il se mit à régner en 1878.
La résurrections des "oints" eut lieu en 1878, 1918.
Har-Maguédôn devait commencer en 1874, 1914, 1920, 1925, vers 1975.
Le temps de la résurrection d'Abraham, David etc. pour une vie sur terre : 1925.
La fin de 6000 ans d'histoire humaine: 1872 (plus tard changé en 1975).
N'était-ce donc pas plutôt la Société Watch Tower qui -toujours à nouveau- est allée de l'avant ne demeurant pas dans l'enseignement du Christ qui avait pourtant dit: "Quant à ce jour-là et à cette heure-là, personne ne les connaît, ni les anges des cieux ni le Fils, mais seulement le Père" (Matthieu 24:36). Suis-je maintenant un "apostat" parce que je ne crois plus aux choses que vous dites sur 1914 et parce que je veux rester dans l'enseignement du Christ?
2) 2 Timothée 2:18 : "Ces [hommes] là se sont écartés de la vérité, disant que la résurrection a déjà eu lieu ; et ils bouleversent la foi de quelques-uns."
Le comité judiciaire cita ce verset pour m'indiquer une autre preuve biblique que j'ai apostasié en m'étant "écarté de la vérité".
Veuillez remarquer que ce texte parle d'hommes disant que la résurrection a déjà eu lieu et qui, à cause de cela, bouleversent la foi de quelques-uns. N'est-ce pas la Société Watch Tower qui enseigna que la résurrection des "oints" avait déjà eu lieu en 1878? Et n'a-t-elle pas bouleversé la foi de beaucoup lorsqu'elle changea cette date, disant que la résurrection avait eu lieu en 1918? Elle avait pourtant affirmé: la résurrection a déjà eu lieu en 1878, ce qui s'avéra absolument faux! A qui faut-il appliquer alors ce verset de 2 Timothée, à moi ou aux dirigeants des Témoins de Jéhovah? Parlant de ceux qui font de telles affirmations sur la résurrection, ces dirigeants écrivent eux-mêmes dans La Tour de Garde du 1.4.1986 page 31: "Cependant, du fait de ce qu'ils enseignaient quant à l'époque de la résurrection, point fondamental, Paul les a assimilés à juste titre à des apostats, des hommes avec lesquels les chrétiens fidèles ne s'associeraient pas".
3) 1 Corinthiens 1:10: "Or je vous exhorte, frères, par le nom de notre Seigneur Jésus Christ, à avoir tous même langage, et qu'il n'y ait pas de divisions parmi vous, mais que vous soyez bien unis dans la même pensée et dans la même opinion."
Par ce texte, le comité judiciaire voulait me montrer que je cause des divisions si je ne dis pas la même chose que la Société Watch Tower. L'unité serait en danger! Permettez-moi en toute modestie de vous rappeler que d'après la Bible ce n'est pas le point de vue et l'enseignement de la Société Watch Tower qui est le lien de l'unité, mais plutôt "l'amour, car c'est un lien d'union parfait" (Colossiens 3:14). Déjà Russell, le premier président de la Société Watch Tower, avait reconnu: " Cependant, c'est une faute commise en général que d'essayer ... de contraindre tous les membres à conclure exactement de la même façon sur la signification de la Parole de l'Eternel... et il ne devrait pas insister pour que tous soient contraints à voir chaque détail comme lui le voit, ni même comme la majorité le voit. " Unité sur les choses essentielles ; charité, sur celles qui ne le sont pas ", telle est la règle qu'il convient de suivre. " (Etudes des Ecritures, Volume 6 " La Nouvelle Création ", Ed. MMIL 1971, pages 353-355).
L'apôtre Paul, tout comme d'autres rédacteurs bibliques, reconnut que les chrétiens pouvaient très bien avoir une opinion différente sur certaines questions. Les raisons pouvaient être différents degrés de maturité ou de connaissance ainsi que d'autres facteurs. Il écrivit:
"Tel a la foi pour manger de tout, mais l'[homme] qui est faible mange des légumes. Que celui qui mange ne méprise pas celui qui ne mange pas, et que celui qui ne mange pas ne juge pas celui qui mange, car Dieu a fait bon accueil à celui-là. Qui es-tu pour juger le domestique d'un autre? C'est pour son propre maître qu'il tient debout ou qu'il tombe. Oui, il sera maintenu debout, car Jéhovah peut le faire tenir debout. Tel juge un jour supérieur à un autre ; tel autre juge qu'un jour est pareil à tous les autres ; que chacun soit pleinement convaincu dans sa propre pensée. Celui qui observe le jour l'observe pour Jéhovah. De plus, celui qui mange, mange pour Jéhovah, car il rend grâces à Dieu ; et celui qui ne mange pas ne mange pas pour Jéhovah, et pourtant il rend grâces à Dieu. (Romains 14:2-6)
Paul ne voit ici aucune raison d'exclure un chrétien parce qu'il a un autre point de vue!
Lorsque ses prophéties s'avéraient fausses, la Société a toujours dit que de telles dates étaient sans importance. D'un côté, si la Société s'est trompée, c'est une bagatelle; d'un autre côté, si un Témoin de Jéhovah ne croit plus à une date erronée comme 607 av.n.è., cela devient si grave qu'il faut l'exclure! Frère F.W. Franz, notre président décédé, n'a-t-il pas dit publiquement lors d'une assemblée au sujet de la chronologie qu'on pouvait l'accepter ou la rejeter? ( "...the chronology. You can accept it or reject it." - voir The Watchtower 15.10.1966 page 631) . A-t-on exclu frère Franz parce qu'il avait invité les frères publiquement et devant beaucoup de témoins à rejeter la chronologie s'ils le voulaient? On ne l'a pas fait! Pourquoi devrait-on le faire avec moi à présent? N'y a-t-il pas une même loi pour le petit comme pour le grand? La loi de Dieu ne dit-elle pas : "Vous ne devez pas commettre d'injustice dans le jugement. Tu ne dois pas te montrer partial envers le! petit, et tu ne dois pas avoir de préférence pour la personne du grand. Avec justice tu jugeras ton compagnon"? (Lévitique 19:15)
4) La Tour de Garde du 1.4.1986 pages 30-31:
Voilà où les anciens du comité judiciaire ont trouvé la base pour m'exclure, pas dans la Bible. Dans cet article, la question est soulevée : "Pourquoi les Témoins de Jéhovah ont-ils exclu (excommunié) pour apostasie des personnes qui pourtant affirment croire en Dieu, à la Bible et en Jésus Christ?"
Voici la réponse: "Pour être accepté comme un compagnon agréé des Témoins de Jéhovah, il faut
adhérer à l'ensemble des vérités bibliques,
y compris aux croyances basées sur les Ecritures qui sont spécifiques des Témoins.
En voici quelques-unes: "...En 1914, les temps des Gentils ou des nations ont pris fin, le Royaume de Dieu a été établi dans les cieux et la présence annoncée du Christ a commencé ..."
Donc (1.) La Parole de Dieu, et en plus (2.) les enseignements des hommes, voilà ce que Jésus condamna sévèrement dans Marc 7:9 et 13 en disant: "Vous mettez habilement de côté le commandement de Dieu pour garder votre tradition" [Par exemple, Jésus a dit : "Veillez donc, car vous ne savez pas quand le maître de la maison vient." Mais vous, vous dites : "1874, 1878, 1914, 1925, 1975"] et de cette façon vous annulez la parole de Dieu par votre tradition que vous avez transmise. Et vous faites beaucoup de choses semblables.
Il n'y a donc aucune raison biblique de m'exclure. L'enseignement venant des hommes selon lequel le temps de la fin aurait commencé en 1914 et que cette génération verrait encore la fin du monde a déshonoré Dieu et Jésus Christ en poussant de nombreuses personnes à se moquer d'eux. C'est cette tradition humaine, héritée de Russel - qui lui-même l'a adoptée de l'adventiste Barbour" [et que je ne peux pas accepter], qui est la véritable raison de mon exclusion!
Mon appel contre le jugement du comité judiciaire est suffisamment justifié par ce qui précède. Je ne vois pas la nécessité de commenter ici tout le déroulement de la procédure lors de l'audition du 29.8.1998 devant le comité. Samedi le 5 septembre, deux anciens du comité judiciaire sont venus me visiter pour me demander si je me suis repenti d'avoir dit que la Société Watch Tower induit les gens en erreur avec la date de 607 av.n.è. et les affirmations relatives à 1914. Hommes, frères! Comment pourrais-je me repentir puisque la Bible dit elle-même sur toutes les fausses prophéties de "l'Association des Témoins de Jéhovah" dans Deutéronome 18:21, 22 : "Comment reconnaîtrons-nous la parole que Jéhovah n'a pas dite? Quand le prophète parlera au nom de Jéhovah et que la parole n'arrivera pas ou ne se réalisera pas, c'est là la parole que Jéhovah n'a pas dite. Le prophète l'a dite par présomption. Tu ne devras pas avoir peur de lui."
On me demande de suivre la Société où qu'elle aille. Suis-je un apostat parce que je préfère plutôt "suivre l'Agneau où qu'il aille" (Révélation 14:4)?
L'un des anciens, qui était prêt à témoigner contre moi, m'a dit dans une conversation privée qu'il suit la Société et que si ELLE se trompe, c'est ELLE qui devra rendre des comptes. J'ai alors attiré son attention sur le fait qu'aux procès de Nuremberg, c'était exactement l'argumentation de la défense des "exécuteurs d'ordres". Après un long moment de silence, il m'a dit: "Oui, tu as raison, chacun de nous devra rendre des comptes pour lui-même". Dans ce cas, chacun doit également vérifier lui-même et c'est exactement ce que j'ai fait et je doute maintenant de la véracité de l'enseignement sur 1914 sur la base de 607 av.n.è. (1 Thessaloniciens 5:21)! Ne serait-il pas alors indiqué pour les anciens du comité de suivre le conseil biblique: "De plus, continuez à faire miséricorde à certains qui ont des doutes ; sauvez [les] en [les] arrachant du feu" (Jude 22-23) au lieu d'être strictement dogmatique? Je n'ai pas de doutes sur la Bible mais sur les enseignements humains! L'un des anciens du comité judiciaire m'a dit [en présence des deux autres] : "Tu sais, nous avons aussi des doutes". Comment est-il possible que des juges qui ont eux-mêmes des doutes excommunient quelqu'un qui a des doutes?
Au fond, ce qu'on me demande, c'est d'être hypocrite. Si je me tais, il ne m'arrivera rien. Comme les Apôtres devant le sanhédrin, j'ai dit aux anciens du comité judiciaire: "S'il est juste aux yeux de Dieu de vous écouter plutôt que Dieu, à vous d'en juger. Mais pour nous, nous ne pouvons cesser de parler des choses que nous avons vues et entendues... Nous devons obéir à Dieu, en sa qualité de chef, plutôt qu'aux hommes" (Actes 4:19-20; 5:29).
La Tour de Garde du 1.5.1974 pages 259-261 décrit très bien dans quelle situation je me trouve: "Qu'en résulte-t-il quand un mensonge n'est pas dénoncé? Le silence ne le fait-il pas passer plus facilement pour une vérité? N'a-t-il alors pas plus d'influence sur beaucoup, ce qui peut leur être très néfaste? ... Cela ne revient-il pas à recouvrir une plaie infectée sans chercher à la guérir ni à empêcher l'infection de se propager? Quand des personnes sont menacées d'un grave danger pour une raison qu'elles ne soupçonnent même pas où parce qu'elles sont trompées par des gens qu'elles croient être des amis, est-ce mal de les en avertir? Peut-être préféreront-elles ne pas croire celui qui les avertit. Il se peut même qu'elles lui en veuillent. Mais cela le dégage-t-il de la responsabilité morale de les avertir? Jésus savait à quel point le peuple avait confiance dans les chefs religieux. Est-il resté muet pour autant et n'a-t-il pas averti les hommes? Non, mais ... il démasqua ces chefs religieux , révélant qu'ils trahissaient Dieu et les hommes, et qu'ils aimaient la popularité et la gloire... Ces hommes complotaient le meurtre de Jésus, mais sa fidélité à Dieu le poussait à faire connaître la vérité pour le bien de tous ceux qui aimaient la justice. Ses apôtres imitèrent sa conduite fidèle en ne se laissant pas réduire au silence ... De nos jours, la situation n'est-elle pas semblable? Croyez-vous que les mensonges ne doivent pas être dénoncés? Que faut-il penser de ceux qui sont prononcés sur Dieu et à propos de ses desseins déclarés? ... Vous êtes peut-être d'avis que l'injustice doit être dénoncée. Mais que ferez-vous si elle est commise par des gens très croyants ou qui fréquentent la même congeégation que vous? Votre fidélité à Dieu vous poussera-t-elle à parler franchement pour défendre ce qui est juste"?
Tout comme Jésus et les apôtres n'ont pu se taire, je ne peux pas me taire non plus! "Eh bien alors, suis-je devenu votre ennemi parce que je vous dis la vérité"? (Galates 4:16)
L'affaire est maintenant entre vos mains. Je sais que les anciens du comité judiciaire ne feront rien sans vos instructions. Quoique vous décidiez, souvenez-vous que Jésus a prédit de telles situations:
"On vous exclura ... Bien plus, l'heure vient où celui qui vous fera périr [par exemple en ruinant la réputation d'un croyant en le traitant d'apostat] croira présenter un sacrifice à Dieu " (Jean 16:2 TOB). En ce qui me concerne, je place mon entière confiance dans le Père, sachant que les paroles suivantes de son Fils se réaliseront : "Ne les craignez donc pas ; car il n'y a rien de voilé qui ne vienne à être dévoilé, et rien de secret qui ne vienne à être connu" (Matthieu 10:26).
Que la bonté imméritée et la sagesse de notre Seigneur Jésus Christ soient avec l'esprit que vous manifesterez.
Signé: K. H. Geis
Copie au comité judiciaire.

Et maintenant?
Je n'ai jamais reçu de réponse à ma lettre adressée à la Wachtturm-Gesellschaft alors que pendant 43 années, j'avais donné le meilleur de moi-même en soutenant loyalement une organisation que je croyais être la seule vraie religion.
Un comité judiciaire d'appel fut formé et le 21 septembre 1998 je faisais face à six juges (à l'exclusion du public ou d'un avocat comme c'est toujours le cas chez les témoins de Jéhovah). Les points soulevés dans ma lettre d'appel furent ignorés et après plusieurs tentatives de prouver les faits mentionnés dans ma lettre avec les publications de la Société Watch Tower et n'ayant pas obtenu la parole pour me défendre, j'ai calmement rangé les Tour de Garde et ma Bible et "puisque maintenant tous mes juges se taisaient " j'ai leur ai dit en relevant la tête et en les regardant à la ronde:
"Lorsque Jésus était devant le sanhédrin, il était prisonnier. En ce qui me concerne, je ne vois pas pourquoi rester parmi vous puisque je ne peux même pas présenter ma défense. A la différence de Jésus, je ne suis ni arrêté ni lié, je vais donc vous quitter mais je ne quitte pas la communauté des frères et soeurs que j'aime toujours".
Le verdict initial d'exclusion fut confirmé par ces juges. Je l'ai appris le 24 octobre par un autre témoin de Jéhovah qui était étonné que je ne sois pas au courant.
A présent, en mars 1999, je suis heureux de suivre "non plus une dizaine d'hommes" mais le Bon Berger Jésus Christ. Chaque année, des dizaines de milliers de témoins de Jéhovah quittent l'organisation. Je sais maintenant où vont bon nombre d'entre eux depuis que je suis en contact avec certains, ils sont maintenant devenus, eux aussi, des disciples et des Témoins de Jésus qui les mène au Père.
J'ai fait la connaissance de bon nombre de chrétiens dont la foi et l'authenticité ne peuvent être mis en doute alors que ces gens sont classés comme des antichrists égarés par la "grande prostituée Babylone la Grande" et digne de la destruction à Harmaguédon. Certains de ces chrétiens sont devenus pour moi de vrais amis et je suis heureux d'être considéré comme tel par eux. J'éprouve toujours un profond amour fraternel pour mes anciens compagnons chez les témoins de Jéhovah malgré que beaucoup d'entre eux, égarés et aveuglés, me lapideraient comme "apostat" s'ils le pouvaient. Le jour où ils se rendront compte à leur tour qu'ils croient à beaucoup de fables, puissent-ils trouver le Bon Berger qui les consolera et les mènera vers le Père où ils jouiront enfin, comme tant d'autres, d'une éternité sans que qui que ce soit ne puisse jamais plus les égarer et les exploiter. Ils auront tous pris à coeur les paroles de Jésus dans Jean 8:31-32 : "Si vous demeurez dans ma parole, vous êtes vraiment mes disciples, et vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous libérera". Quant à moi, mes décennies passées chez les témoins de Jéhovah n'étaient pas du temps perdu. J'ai fait une expérience unique qui me permet à présent d'aider les victimes des sectes et qui me servira de leçon pour l'éternité:
Le pire ennemi de la vérité n'est pas le mensonge évident mais plutôt celui qui ressemble le plus à la vérité!
K.H. Geis

   Haut de page 
SOS Sectes [www.info-sectes.org] [www.info-bible.org] [Plan du site] [Nouveautés]
Outils: [Modifier] [Editer HTML] [Nouvelle page] [Poster fichier] 
la racine de tous les malheurs, c'est l'amour de l'argent.
La Bible, 1 Tim. 6.10


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 8 Mar - 10:52 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FAUSSE RELIGIONS et SECTES et LIBRE-PENSER...ETE VOUS EN QUETE DE VERITE? Index du Forum -> . -> TEMOINS DE JEHOVAH Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  


Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2015 phpBB Group
Thème Designed by The SoSophpBB Team © 2002
Traduction par : phpBB-fr.com