FAUSSE RELIGIONS et SECTES et LIBRE-PENSER...ETE VOUS EN QUETE DE VERITE? :: Le Yoga est-ce correct?
FAUSSE RELIGIONS et SECTES et LIBRE-PENSER...ETE VOUS EN QUETE DE VERITE? Index du Forum

Pour comprendre entre le mensonge et la vérité
 
FAQ Rechercher Membres Groupes S’enregistrer
Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion



 Lumière sur ...les différentes religions et croyances  
 
 
 
 
 
Le Yoga est-ce correct?

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FAUSSE RELIGIONS et SECTES et LIBRE-PENSER...ETE VOUS EN QUETE DE VERITE? Index du Forum -> . -> Ésotéro-occultisme / Nouvel Âge
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
La Bible Parole de DIEU
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Mar 2008
Messages: 144

MessagePosté le: Dim 16 Mar - 18:32 (2008)    Sujet du message: Le Yoga est-ce correct? Répondre en citant

Le Yoga est-ce correct?

 


Les "Centres de yoga" continuent de se multiplier et sont fréquentés par des personnes qui se réclament du christianisme aussi bien que par des non-croyants. Si on demande à ces personnes pourquoi elles pratiquent le yoga, elles répondent en général que c'est un moyen très efficace de se détendre, d'améliorer leur forme physique et psychique, d'augmenter leurs capacités de concentration et d'évacuer les excès de stress. La plupart de ceux qui emploient le terme "yoga" veulent parler du "hatha-yoga", c'est-à- dire du yoga physique, qui fait surtout appel aux postures (appelées "asanas") et au contrôle de la respiration. Plus rarement, on rencontre des personnes qui savent qu'il existe d'autres formes de yoga, qui étudient les écrits de penseurs hindous, et qui pratiquent le yoga dans un but spirituel.


Le yoga est-il efficace ? 



A cette question, on peut sans hésiter répondre par l'affirmative. L'efficacité du hatha-yoga n'est plus à démontrer. Il agit très efficacement sur l'esprit aussi bien que sur le corps. Il augmente sensiblement la vigueur physique et intellectuelle, affine les perceptions sensorielles, et communique une force mentale qui permet de se sentir moins vulnérable devant les contrariétés et les agressions. Mais pour un chrétien, l'efficacité d'une pratique, à elle seule, est-elle un critère suffisant ? Peut-on se contenter de dire : "Puisque cela donne des résultats, c'est que c'est bon !" Bien loin de là ! Le Livre des Proverbes, 14, verset 12 , nous apprend que "T'elle voie paraît droite devant un homme, mais à la fin, c'est la voie de la mort." Dans tous les domaines de l'existence, le plus important, pour le chrétien, est de savoir si ses choix et ses actes glorifient le Seigneur Jésus-Christ, sont en accord avec Sa Parole, et Lui sont agréables !


Le yoga est-il spirituellement neutre ? 



Dans nos pays d'Europe on enseigne surtout le "hatha-yoga". Beaucoup de gens pensent donc qu'il s'agit là d'une culture physique "différente", d'une sorte de gymnastique lente, à la fois tonique et apaisante, où spirituellement parlant on est sur un terrain neutre. Beaucoup pensent que le yoga est parfaitement compatible avec la foi chrétienne. Certains vont jusqu'à parler de "yoga chrétien". Un prêtre catholique, le moine bénédictin J.M. Déchanet, a écrit un ouvrage intitulé "Yoga chrétien en dix leçons". Cet auteur estime que le yoga n'est qu'accessoirement un moyen d'améliorer la santé du corps, et qu'il est essentiellement un moyen de développement spirituel, un moyen "d'aller à la rencontre du "Dieu d'Abraham, d'Isaac et de Jacob" ! Il n'est pas question de mettre en doute la sincérité de ces personnes, mais la Bible nous demande bien plus que de la sincérité : elle nous ordonne d'examiner avec soin toutes choses. "Bien-aimés, ne vous fiez pas à tout esprit, mais éprouvez les esprits, pour savoir s'ils sont de Dieu." (1 Jean 4:1).

Les hindous sont les premiers à déclarer que loin d'être une technique spirituellement neutre, le hatha-yoga est une discipline religieuse agissant à la fois sur le corps et sur l'esprit. Il agit sur la pensée et sur l'inconscient de tous ceux qui le pratiquent. Il est par définition une préparation au raja-yoga (le yoga dit "royal", discipline psycho-spirituelle de haut niveau réservée à une élite qui acquiert par là des capacités exceptionnelles). D'après Alain Daniélou, spécialiste français du yoga, "l'unique but des pratiques physiques du hatha-yoga, c'est la suppression des obstacles physiques sur la voie royale du raja-yoga. Aussi dit-on du hatha-yoga qu'il est l'échelle du raja-yoga". Il s'inscrit dans toute une démarche spirituelle qui a pour but de procurer le "salut" selon la religion hindoue : ce "salut" consiste à faire échapper l'âme humaine au cycle des réincarnations terrestres.


D'après la tradition hindoue, toutes les postures du hatha-yoga sont d'origine surnaturelle. Elles proviennent d'illuminations spirituelles accordées aux premiers yogis, (en particulier à Patanjali, au deuxième siècle avant Jésus-Christ) par des divinités hindoues, notamment le dieu Krishna. Contrairement à la gymnastique classique, même la plus facile des postures yoguiques ne découle pas de la simple ingéniosité humaine : elle a fait l'objet d'une révélation spirituelle, et constitue par définition un acte religieux. Le but des différents yogas est d'éveiller de façon progressive et contrôlée une force que les hindous appellent "la kundalini", et qu'ils représentent sous la forme d'un serpent spirituel (présent, d'après eux, chez tous les êtres humains, lové et endormi à la base de la colonne vertébrale).


Au cours de sa montée, cette kundalini est censée ouvrir des centres d'énergie ou "chakras". Ce mot signifie "roues"



les chakras sont au nombre de six. A l'activation d'un "chakra" correspond une expérience psycho-spirituelle particulière. Quand la kundalini arrive au sommet de la tête, on dit alors que le yogi est parvenu à la libération, et que sa condition "divine" est pleinement manifestée.



Certains yogis



font usage de la Bible, pensant y trouver des confirmations de leur enseignement. Ils se servent, par exemple, de versets tels que " Garde le silence devant l'Eternel " Psaume 37:7 pour justifier leurs exercices de concentration et de méditation ; ou bien, parce que le mot "yoga" signifie littéralement "joug", ils citent la parole de Jésus : "Prenez mon joug sur vous et mettez-vous à mon école" (Matthieu 11:29), en donnant à penser qu'il s'agit d'un seul et même joug. Le yogi Yogiraj-Bua, en visite en France, commença un jour une conférence publique par cette parole : "Le Royaume de Dieu est au-dedans de vous." Arrachant cette parole à son contexte biblique, il déclara qu'elle voulait dire que tout être humain, à son insu ou non, est une parcelle de Dieu, et que le hatha-yoga, comme tous les autres yogas, aide l'homme à prendre conscience de sa "nature divine". Remarquons au passage que l'un des enseignements de base de la sorcellerie consiste justement à prendre conscience de notre prétendue condition de "dieux" ou de "déesses".

Rabindranath Maharaj, (ancien gourou, né dans la caste des Brahmanes, et à présent serviteur de Jésus-Christ) cite le cas de plusieurs européens qui avaient pris des leçons de yoga dans un but purement physique, bien décidés à ne rien accepter de la pensée religieuse hindoue. Au bout de deux ou trois ans, ils s'étaient spontanément mis à croire à la réincarnation, sans avoir jamais reçu d'enseignement sur cette question. Ce fait démontre que la croyance en la réincarnation va tout naturellement de pair avec le yoga, et aussi que les exercices physiques et la philosophie du yoga forment un tout indissociable : impossible d'isoler l'un des aspects et de rejeter le reste.

Force est de conclure que le hatha-yoga est une pratique puissante, donc dangereuse, qui est bien loin d'être spirituellement neutre. Tout comme les guérisons occultes que procurent les guérisseurs, les "bienfaits" du yoga sont un cadeau empoisonné !

L'amour fraternel veut que nous avertissions avec fermeté les gens qui affirment tranquillement : "Moi, je fais du hatha-yoga, mais je n'accepte rien de la philosophie orientale. Je ne retiens que les exercices physiques, et je ne les pratique que pour rester en forme. De toute façon, nulle part la Bible ne dit : Tu ne pratiqueras pas le yoga !"

Ces personnes-là sont séduites : elles ont pris un mensonge pour la vérité, et elles ont gobé un appât sans se rendre compte qu'au-dedans, un hameçon était dissimulé.


Le serpent ou la Croix ? 



Un chrétien éclairé par la Bible sait que les "dieux" qui ont inspiré les premiers yogis sont en fait les esprits des ténèbres qui peuplent tout le système métaphysique hindou. Ces "dieux" ont beau dispenser divers "bienfaits" et se déguiser en anges de lumière, ce sont des démons ! Un chrétien se laissera-t-il raconter que Krishna est en réalité une manifestation de Jésus-Christ ? Loin de nous un pareil blasphème ! L'apôtre Paul nous avertit très clairement de la part du Seigneur : « Satan lui-même se déguise en ange de lumière. Il n'est donc pas étrange que ses serviteurs aussi se déguisent en serviteurs de justice. » (2 Corinthiens 11:14-15). Krishna, qu'on représente souvent en train de charmer les hommes et les dieux en jouant des mélodies enchanteresses sur sa flûte, est une manifestation de Lucifer, autrement dit de Satan.


Tout véritable enfant de Dieu sait également qu'il y a incompatibilité absolue entre la régénération que procure la grâce de la nouvelle naissance en Jésus-Christ, et la philosophie panthéiste qui prétend trouver en tout homme une "étincelle divine" qu'il suffirait de développer pour accéder au "salut". Le salut biblique ne consiste pas à nettoyer, à perfectionner, à rééduquer ou à développer "le vieil homme", c'est-à-dire notre identité adamique. En effet, "En Adam, tous sont morts" (1 Corinthiens 15:22). Bien au contraire, le salut biblique consiste à livrer ce vieil homme tout entier, (avec ses "bons" et ses mauvais aspects) à la puissance de la mort du Seigneur Jésus sur la Croix, en nous identifiant à Jésus par la foi, et à nous laisser recréer par Lui et en Lui par la puissance de Sa Résurrection. A cette condition seulement, nous pouvons, par pure grâce et par la foi, naître de nouveau en Lui, recevoir Son Esprit, participer à Sa vie, et demeurer en Lui comme Il nous y appelle. C'est seulement ainsi que l'être humain peut recevoir la vie éternelle, et devenir "une nouvelle création" (2 Corinthiens 5:17), "un vivant revenu de la mort" (Romains 6:11).

La seule pensée de faire monter dans un corps humain le serpent invisible de la kundalini, pour parvenir à la manifestation d'une prétendue condition divine, ne peut que faire frémir d'horreur un chrétien ! Nous retrouvons là le mensonge dont s'est servi Satan, le "serpent ancien" pour séduire Eve au jardin d'Eden. "Le serpent dit à la femme : Vous ne mourrez pas du tout ! Mais Dieu sait que le jour où vous…mangerez (du fruit de l'arbre de la connaissance du bien et du mal) vos yeux s'ouvriront, et que vous serez comme des dieux qui connaissent le bien et le mal." (Genèse 3:4-5).


La spiritualité peut être le plus grand des pièges 



Sans même en avoir conscience, beaucoup de gens raisonnent ainsi : "Le matérialisme qui caractérise notre civilisation du 21e siècle est mauvais ; par conséquent, tout ce qui procède d'une vision non matérialiste du monde doit élever l'âme et être bon. Puisque le yoga véhicule une spiritualité, il doit s'agir d'une bonne chose." A quoi le chrétien répond : "Bien sûr, le matérialisme est mauvais ; mais il ne s'ensuit pas pour autant que toute spiritualité soit bonne et vienne de Dieu !" Lucifer (également appelé Satan) et ses agents sont bien des êtres spirituels, mais leur spiritualité est celle du royaume des ténèbres. C'est l'influence de la philosophie grecque ou orientale, et non celle de la Parole de Dieu, qui propage ce préjugé selon lequel "tout ce qui est spirituel est bon par définition." Seule la Bible nous permet de distinguer entre les réalités spirituelles qui sont en Christ, et celles qui émanent du royaume des ténèbres. Seul le Saint-Esprit, l'Esprit de Jésus-Christ, rend le chrétien capable d'exercer le don précieux qu'on appelle "le discernement des esprits."

Certains ont du mal à comprendre comment une pratique qui "fait du bien" peut être d'origine satanique ; mais il ne faut pas oublier que Satan ne cesse de singer Dieu : il est le maître-faussaire par excellence, expert pour semer la confusion entre la vérité et le mensonge. Ses contrefaçons des choses divines sont si habiles que les lumières de l'intelligence humaine naturelle, si vives soient-elles, sont bien impuissantes à démasquer ses ruses. Seule la lumière du Saint-Esprit et l'autorité de la Parole de Dieu permettent de distinguer entre les habiles contre façons du père du mensonge et les bénédictions du Dieu de vérité ; et cette lumière-là est accordée à " ceux qui Lui obéissent " Actes 5:32 . La Parole de Dieu déclare : " Je ne veux pas que vous soyez en communion avec des démons. Vous ne pouvez pas boire la coupe du Seigneur et la coupe des démons. " 1 Corinthiens 10:21 . Est-il possible d'être plus clair ? Comment pourrions-nous jamais offrir notre corps à l'action des esprits des ténèbres, même en vue d'un apparent "bienfait" ? Nous sommes appelés, au contraire, à l'offrir au Seigneur Jesus-Christ " comme un sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu " Romains 12:1.


Voilà pourquoi, le jour où ils font une rencontre personnelle avec le Seigneur Jésus-Christ, d'anciens fervents du yoga se repentent de tout leur cœur d'avoir livré au serpent, à Satan, leur corps et leurs pensées. Il est désormais évident pour eux que nul ne peut servir à la fois Dieu et Satan ! Pour ma part, après avoir pratiqué avec succès le yoga pendant plusieurs années avant ma conversion au Seigneur Jésus, j'ai clairement vu qu'il y avait incompatibilité totale entre le serpent et la Croix, entre les "bienfaits" du yoga et la vie en Christ. Je connais plusieurs autres chrétiens, cheminant tout à fait indépendamment de moi, qui sont parvenus à la même conclusion. Eux aussi ont complètement renoncé à ce yoga qui avait parfois tenu une place importante dans leur vie. Le yoga n'est pas simplement devenu inutile pour nous, mais à la lumière du Saint-Esprit, il nous est enfin apparu sous son vrai jour : c'est un adultère spirituel, une fornication spirituelle avec des entités sataniques ; bref, c'est une abomination au sens biblique du mot, une chose que Dieu a en horreur. Qu'elle est grande, la bonté de Dieu ! Il accorde un plein pardon à ceux qui se repentent d'avoir péché, et s'ils se confient uniquement dans le sacrifice de Jésus pour être lavés de leurs fautes, Il les purifie de tout péché !


Jean 4:14 Et la parole a été faite chair, et elle a habité parmi nous.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 16 Mar - 18:32 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FAUSSE RELIGIONS et SECTES et LIBRE-PENSER...ETE VOUS EN QUETE DE VERITE? Index du Forum -> . -> Ésotéro-occultisme / Nouvel Âge Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  


Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2015 phpBB Group
Thème Designed by The SoSophpBB Team © 2002
Traduction par : phpBB-fr.com